Aides téléphoniques

 logo cps02

Centre de prévention du suicide

1-866-APPELLE (277-3553)
418-545-1919

Revivre

lundi au vendredi, de 9 h à 21
sans frais 1-866 REVIVRE [738-4873].

Info-santé et Info-social

811

tocLe trouble obsessionnel-compulsif (ou t.o.c.) s'observe par la présence d'obsessions ou de compulsions que la personne malade admet être exagérées ou insensées. Les obsessions ou compulsions provoquent de la détresse, une grande perte de temps et interviennent dans le fonctionnement de l'individu. Les obsessions sont des idées, des pensées qui s'imposent à l'esprit de façon répétitive même si elles sont saugrenues. Les compulsions constituent des comportements ou des gestes que l'on se doit de répéter bien qu'ils soient illogiques. Par exemple, la peur des microbes amènera un sujet à se laver les mains plusieurs dizaines de fois par jour.

Sources :

« Aider les personnes atteintes de troubles de l'humeur à mieux vivre. » / The organization for bipolar affective disorders (Obad), Calgary, 2005, 54 p.

Complexe hospitalier de la Sagamie (Chicoutimi), institut Roland-Saucier, Hôpital de jour, document Gestion du stress, section VII, (2004 ou av.), page 5.

troubles anxieuxSouvent, les gens souffrant de troubles de l'humeur souffrent également d'anxiété. Une crise de panique peut être causée ou non par des phobies. Le trouble de panique est une terreur sans origine apparente. Les symptômes sont les palpitations cardiaques, la transpiration, les bouffées de chaleur ou les sueurs froides ainsi qu'une sensation d'étouffer. Parfois, la personne craint de faire une crise cardiaque ou de mourir.

Sources :

« Aider les personnes atteintes de troubles de l'humeur à mieux vivre. » / The organization for bipolar affective disorders (Obad), Calgary, 2005, 54 p.

Complexe hospitalier de la Sagamie (Chicoutimi), institut Roland-Saucier, Hôpital de jour, document Gestion du stress, section VII, (2004 ou av.), page 5.

troubles saisonniersLe trouble affectif saisonnier se manifeste en certains moments de l'année, spécialement l'hiver, sans que ce soit à chaque année. La personne malade vit un sentiment de désespoir profond et une grande fatigue pendant des mois. La photothérapie ou la prise d'anti-dépresseurs seront indiqués comme forme de traitement.

Sources :

« Aider les personnes atteintes de troubles de l'humeur à mieux vivre. » / The organization for bipolar affective disorders (Obad), Calgary, 2005, 54 p.

Complexe hospitalier de la Sagamie (Chicoutimi), institut Roland-Saucier, Hôpital de jour, document Gestion du stress, section VII, (2004 ou av.), page 5.

m bipolaireLa maladie affective bipolaire, également appelée maniaco-dépression, réfère à deux pôles, soit la manie et la dépression.

En état maniaque, la personne est euphorique et exaltée et souvent irritable. Son jugement est faible et manque de cohérence, et son comportement est affecté (la personne peut montrer des signes de psychose [c'est-à-dire, une perte de contact avec la réalité, accompagnée d'hallucinations et d'idées délirantes]). Entre autres symptômes, on dénote la modification de l'appétit, une réduction du besoin de dormir, l'hyperactivité, l'hypersexualité, l'accélération de la pensée, les dépenses excessives, l'augmentation de l'estime de soi, l'impulsivité, le rire aux moments inconvenants ou les idées bizarres.

Par contre, la dépression est l'état de se sentir triste et abattu pendant plus de deux semaines et ce, de façon intense et constante. Ses symptômes sont une perte ou un gain de l'appétit et du poids, des problèmes de sommeil, le manque d'énergie, la fatigue, la perte de l'intérêt pour les activités quotidiennes, la baisse de la libido, de la difficulté à penser et à se concentrer, l'indécision, le retrait ou l'isolement social, une augmentation de l'autocritique, les idées suicidaires et les tentatives de suicide.

Lorsque l'on parle de maladie affective unipolaire, on réfère au trouble dépressif majeur. La personne ne connaît alors pas de période maniaque.

Sources :

« Aider les personnes atteintes de troubles de l'humeur à mieux vivre. » / The organization for bipolar affective disorders (Obad), Calgary, 2005, 54 p.

Complexe hospitalier de la Sagamie (Chicoutimi), institut Roland-Saucier, Hôpital de jour, document Gestion du stress, section VII, (2004 ou av.), page 5.